PAROISSE ORTHODOXE DE CAPESTANG (HERAULT)

PAROISSE ORTHODOXE DE CAPESTANG (HERAULT)

PRESENTATION DE NOTRE ÉGLISE


+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Notre Eglise-Mère

 
Notre Eglise Orthodoxe d'Ukraine 
Texte - Vidéos - Photos - 
 
Le Christ, Source et Chef (Tête) de l'Eglise 
 
 

            NOTRE EGLISE MERE LE PATRIARCAT DE KIEV              

 

arhistratig.png

                         Cliquez sur l'image ci-dessus pour accéder à 

ÉPISCOPAT DE L'ÉGLISE ORTHODOXE UKRAINIENNE DU PATRIARCAT DE KIEV

 big_artfichier_774868_5702608_201605201639861.jpg

 

Situation ecclésiale de l'Eglise d'Ukraine

 

FILARET.jpg
 

11119309_825823777507269_2736278944170618634_o.jpg 
 
artfichier_774868_5702161_20160520215066.jpg
 
 
6 (1).jpg
10996137_1011682988855474_295727321743007610_n.jpg

 

artfichier_774868_5748883_201606110652983.jpg

 

 

artfichier_774868_5753421_20160613114422.jpg

 
13340204_1210025759030798_6080779237665629420_o.jpg
 
artfichier_774868_5748923_201606115733802.jpg
 
 
Eglises de Bulgarie, de Serbie, de Roumanie, Eglise de l’Hellade (Grèce)....hier,  Eglises Ukrainienne, de Macédoine, du Monténégro aujourd'hui
 
" L’argument que nous entendons souvent de la part de ceux qui maintiennent dans le schisme les presque 20 millions de croyants Ukrainiens qui sont membres de notre sainte Église est le suivant : Il n’y a jamais eu de patriarcat à Kiev ! 
 
Nous leur répondons, comme nous venons de l’étudier, qu’avant 451, la Mère de toutes les Eglises (Constantinople) n’avait été pas établie en siège patriarcal, alors que les autres patriarcats existaient depuis longtemps. 
 
Nous leur répondons qu’avant le début du XXème siècle il n’existait  pas de patriarcat de Roumanie, et que c’est la chambre  des députés et le sénat de cette nation qui ont proposé l’érection de Bucarest comme siège patriarcal, et que le nouveau patriarcat de Roumanie  à lui aussi connu un long schisme de la part de Constantinople  pour avoir proclamé, à la fois son autocéphalie qui les séparait de la juridiction de Constantinople, et sa capitale en siège patriarcal. 
 
D’ailleurs rappelons que toutes les récentes autocéphalies modernes du début du XXème siècle Bulgarie, Serbie, Roumanie, Eglise de l’Hellade, ont subi de longs schismes de la part d’une Eglise impérialiste : Constantinople, comme aujourd’hui Moscou !
 
Mais ces Eglises avec l’hypocrisie des pieux pharisiens,  oubliant leur passé, s’alignent encore aujourd’hui sur les positions de Moscou envers notre vénérable et millénaire Eglise Locale de l’Ukraine. 
 
Rappelons la durée de ces schismes qui parsemèrent de nombreux siècles et qui ont tous eu le même motif : l’application de l’ecclésiologie d’une Eglise Locale Orthodoxe par nation, comme pour l’Ukraine aujourd’hui et comme pour la Macédoine qui est dans la même situation vis-à-vis du patriarcat de Serbie que notre Eglise vis à vis du patriarcat de Moscou :
 
La proclamation de l’autocéphalie de l’Église Bulgare en 1185 sera suivie d’un schisme avec Constantinople qui durera jusqu’en 1234, date à laquelle l’Église Bulgare obtiendra une première fois la reconnaissance de son autocéphalie par Constantinople.  Durée du premier schisme Bulgare : 50 ans. 
 
La proclamation de l’autocéphalie plénière de l’Église Serbe en 1446 par le Tzar Étienne Douchan et qui ne sera reconnue qu’en 1475.  Durée de ce premierschisme Serbe : 29 ans. 
 
Le Patriarcat de Constantinople, nous l’avons vu, excommunia l’Église Serbe durant toute cette période. Pourtant les ordinations faites et les sacrements distribués dans ces deux Églises au cours de ces périodes de schisme, sont aujourd’hui considérés comme pleinement donnés dans l’Église Orthodoxe. 
 
La seconde restauration du Patriarcat de Pec 1528-1534 avec excommunication et déposition durera six ans. 
 
La troisième restauration se fera sans excommunication de 1557 jusqu’à la nouvelle suppression en 1766. 
 
La proclamation de l’autocéphalie de l’Église de l’Hellade en 1833 par le Roi Othon et qui ne sera reconnue qu’en 1850.  Durée du schisme : 17 ans. 
 
La re-proclamation de l’autocéphalie de l’Église de Bulgarie en 1872 et qui ne sera reconnue qu’en 1938. Durée de ce dernier schisme Bulgare : 66 ans, soit un total de 116 ans pour l’ensemble des années ou l’Église Bulgare restera en schisme avec Constantinople. 
 
Constantinople excommunia l’Église de Bulgarie durant toutes ces périodes. Pourtant les ordinations faites, et les sacrements distribués dans cette Église lors de ces périodes sont aujourd’hui considérés comme pleinement valides dans l’Église Orthodoxe. 
 
Alors comment dire que ces Eglises Locales qui ont eu des saints durant toutes ces périodes de schisme, avant comme après,   auraient à un moment donné de leur histoire  perdu la grâce, et quitté l’Unité charismatique de l’Eglise Orthodoxe ?  
 
Elles ont certes perdu à un moment donné de leur histoire,  l’unité Juridique avec les Eglises sœurs, mais elles n’ont jamais   perdu l’union charismatique. 
 
Car l’unité charismatique de l’Eglise échappe à toute forme juridique, elle est donnée dans l’Esprit Saint  à l’ensemble du Corps du Christ : l’Eglise. L’Esprit Saint  comme le Sang du Corps, alimente tous ses membres par la Tête qui en est aussi le Cœur : le Christ ! Et la main ne peut pas dire à l’autre main : «   Tu n’appartiens pas à ce corps » ;  ni le pied ne peut dire à  un bras : «  Tu n’appartiens pas à ce Corps.. »  
 
Métropolite Michel Laroche 
Extrait du texte: Kiev, la Mère de toutes les Eglises Rous’ : l’expression d’un principe ecclésiologique ancien.
 
 CAETEUKRAINE1.jpg
 
Carte des diocèses en Ukraine
 
 
Aujourd'hui l'Eglise Orthodoxe Ukrainienne du patriarcat de Kiev sert le peuple Royal en Ukraine c'est à dire près de 20 millions de fidèles en Ukraine. C'est l'Eglise orthodoxe majoritaire.
 
Elle compte des croyants de toutes nationalité.Notre Eglise est en effet implanté dans plusieurs pays: Etats-Unis, Canada, Allemagne, France, Italie, Grèce... 
 
Elle compte une quarantaine d'évêques, un conseil ecclésiastique supérieur, plusieurs institutions synodales travaillant, une trentaine de diocèses environ 4000 paroisses réparties sur tout le territoire ukrainien (en Ukraine sans oublier les communautés à l'étranger) et une dizaine de monastères.
 
L'Eglise Orthodoxe Ukrainienne du Patriarcat de Kiev a plusieurs centres de formation.
 
Les principaux sont les académies de théologie (Séminaire) de Kiev, de Lviv de Volyn, de Rivne, un département de théologie au sein de l'Université nationale de Tchernivtsi et un Institut de Théologie ( à Ivano-Frankivsk)
 
En 2006, à la suite d'un grand sondage dans la ville de Kiev 52% des personnes interrogées se réclamaient au Patriarcat de Kiev contre 8% se réclamant du patriarcat de Moscou.
 

 

 

Épiscopat de l'Église Orthodoxe Ukrainienne 
du Patriarcat de Kiev

Les évêques de l'Église orthodoxe ukrainienne du Patriarcat de Kiev

Membres permanents du Saint Synode

Epifaniy nouveau 07 09 2015

EPIPHANIE

Le métropolite de Pereyaslavl et Bila Tserkva, gouverneur du Patriarcat, président du Département synodal pour l'éducation spirituelle

Mitr dimirtiy 1

DIMITRY

Métropolite de Lviv et Sokalsky, président de l'Institut d'Histoire de l'Église

Iosaf belgorod

IOASAF

Métropolite de Belgorod et Oboyansky, exarque de toute la Russie

Ioan Cherkassy

IOAN

Métropolite de Tcherkassy et Chigirinsky, président du département synodal du clergé militaire

Serge

SERGEY

Archevêque de Donetsk et Mariupol, président de l'Office de la philanthropie et du service social

 ilarion nouveau

ILARION

Archevêque de Rivne et Ostrozky,président du Département des relations extérieures de l'Église, in. à propos Exarque de l'Europe

Yevstratiy nouveau

EVERVICE

Archevêque de Tchernihiv et Nezhinsky, secrétaire du Saint Synode, chef de l'administration de l'information

Agapit

AGPIT

Archevêque de Vyshhorodsky, directeur des affaires du Patriarcat de Kiev

Les évêques dirigeants

Les hauts du Vicaire

Alexander Bilotserk

ARCHEVÊQUE DE BOGUSLAVSKY ALEXANDER

vicaire du diocèse de Kiev

Iziaslav

L'ARCHEVÊQUE MAKAROVSKY IZYASLAV

vicaire du diocèse de Kiev

Vsevolod slovjanski

BISHOP SLOVAQUE TOUT VOLONTAIRE

vicaire du diocèse de Donetsk

Lavrentiy Kharkov

MGR VASYLKIVSKY LAVRENTIY

vicaire du diocèse de Kiev

Peter

ÉVÊQUE DU VALAIS PETRO

Vicaire du diocèse de Belgorod


LIGNE2.jpg

 

            KIEV-St-Michel.jpg

 

        sobor0_20071003_1987590912.jpg

 

LES RENCONTRES OFFICIELLES

 

 Sans titre16.png

Rencontre officielle avec Sa Sainteté  Pape Jean-Paul II

(rencontre dont c'est fermement opposé le Patriarcat de Moscou)

 

 Sans titre15.png

 

Rencontre officielle avec le Cardinal  Christoph  Schonborn 

 Sans titre14.png

 

 

Conférence de presse palais patriarcal 

 

 

 

Dialogue entre le Patriarche Filaret de Kiev et le représentant du Vatican ,le Cardinal Schönborn

 

Dans un proche avenir la réunification historique de l'orthodoxie en Ukraine va commencer, qui est de jeter les bases pour la mise en place d'une église locale. Il s' agit de l'Eglise orthodoxe autocéphale ukrainienne et l'Église orthodoxe ukrainienne du Patriarcat de Kiev-. Les deux chefs d'églises sont positifs à ce sujet et prêt à commencer le processus immédiatement après Pâques, selon le récit de TSN.Tyzhden.

 

Comme vous le savez, le centre de l'orthodoxie mondiale est Constantinople, Patriarcat oeucuménique . Et c' est ici que le patriarche oeucuménique Bartholomée  dans une interview récente avec hiérarques ukrainiennes  a directement déclaré qu'il croyait dans l'unification des églises ukrainiennes dans une église locale et est même prêt à lui donner le statut de l'autocéphalie.

 

«Je crois fermement que les Eglises ukrainiennes seront unie et l'Ukraine aura une église nationale dans un proche avenir», a déclaré le patriarche oeucuménique Bartholomée.

 

"L'année dernière, il a mis l' accent en particulier sur le fait que Patriarcat oeucuménique n' abandonnerait pas le problème et estime qu'il est de son propre devoir et le devoir de l'orthodoxie mondiale d' aider à éliminer les problèmes de l'Église ukrainienne", selon religionist Oleksandr Sagan.

 

Orthodoxie ukrainienne est divisée en trois parties: l'Eglise orthodoxe ukrainienne (Patriarcat de Moscou), l'Église orthodoxe ukrainienne du Patriarcat de Kiev-et l'Eglise orthodoxe ukrainienne autocéphale. Ce dernier est beaucoup plus petit que les deux premières églises.

 

Le ÉOAU a récemment perdu son primat le Metropolitan Mefodiy. Et maintenant, l'Eglise est à la croisée des chemins. Et tout à coup devant les fêtes de Pâques Eglise orthodoxe autocéphale ukrainienne, le Metropolitan Makariy dit que leur église voulait commencer le processus d'unification avec l'UOC-KP.

 

Il a même indiqué le temps dans une interview à TSN.Tyzhden - immédiatement après les vacances.

 

"Maintenant, le temps est venu, de ne pas seulement  commencer tout processus mais d'agir.Pas un seul jour ne passera  en vain. Nous devons nous rencontrer, parler et prendre des mesures concrètes. Je suis prêt à cette (association des églises). Donc, je comprends ce donc l'Ukraine a besoin et a désespérément besoin », a déclaré le metropolite del'union ukrainienne autocéphale orthodoxe métropolitaine Makariy.

 l'Eglise orthodoxe autocéphale ukrainienne est maintenant prêt à s' unir avec le Patriarcat de Kiev et de ne pas prétendre à des postes de direction dans l'UOC-KP.

 

"Certains termes existent. Ils vont se poser. Divers termes. Je ne prétends et je ne vais pas prétendre au leadership. Je suis prêt à prendre du recul. Je suis prêt à renoncer à quelque chose de plus ", a déclaré Metropolitan Makariy.

 

 Les journalistes ont dit ces mots au patriarche Filaret. Il a été surpris et a répondu instantanément.

 

"S' ils veulent vraiment se joindre -. Unissons-nous,pour entamer un dialogue, de discuter de l'union sur le fond, et pas seulement parler de l'union, il n'y a pas de problème, jusqu'ici, nous attendons donc ", a déclaré le patriarche Filaret de l'UOC KP.

 

Cette fusion de l'Eglise orthodoxe autocéphale ukrainienne et l'Église orthodoxe ukrainienne du Patriarcat de Kiev peut être un grand pas vers la création d'une des plus grandes églises de monde orthodoxe.

 

"En 2005-2007, lorsque le travail sur l'unification du Conseil local a commencé, le Patriarcat oeucuménique a préconisé l'union des Eglises - l'ÉOAU et l'UOC-KP comme l'un des termes pour commencer le processus de normalisation de la vie en Ukraine," dit religionist Oleksandr Sagan.

 

"Il y aura également l'unification avec le Patriarcat de Moscou. Mais il ne viendra pas d'en haut, pas de la hiérarchie cléricale, mais de personnes. Et ce processus a déjà commencé. Et l'Église autocéphale sera à la fois et en communion avec le Patriarcat de Moscou. Nous devons attendre. Le Seigneur lui-même les conduirera tous à l'unité, "le chef de l'Église orthodoxe ukrainienne patriarche Filaret.

 

Avant son décès  le Metropolitan Volodymyr (UOC (MP)) voulait voir une Église ukrainienne. En fait, ce est ce qu'il a ordonné dans son testament.

 

«Le désir de l'unité a toujours existé dans l'église. Malheureusement, ce processus, qui a été lancé par le métropolite Volodymyr ne procède pas pour des raisons objectives ou subjectives », a déclaré Metropolitan Olexandr (Drabynko), ancien secrétaire du métropolite Volodymyr de Kiev et de toute l'Ukraine.

 

Les journalistes voulaient aussi entendre l'avis du Metropolitan Onufriy, UOC MP, de ce qu'il pensait de l'église locale en Ukraine. Mais il a confié cette conversation Metropolitan Klyment.

 

"L'Eglise orthodoxe ukrainienne est toujours prêt à communiquer et cherche à guérir les blessures du schisme. Quand nous parlons d'un dialogue, ce dialogue devrait être essentiellement basée sur un désir de communiquer, désir d'écouter l'autre, de revenir sur quelque chose ", a déclaré le chef de l'information Département synodal de l'Eglise orthodoxe ukrainienne (Patriarcat de Moscou) Klyment métropolitaine.

 

Comme indiqué dans l'histoire, l'écart est grand à ce jour. Mais je crois qu' avec l'aide du Patriarcat oeucuménique, il sera surmontée. car le Patriarche Bartholomée a une vaste expérience.

 

"Il possède une vaste expérience. Récemment, le Patriarcat oeucuménique a été un agent de la réunification de l'Eglise orthodoxe bulgare. Bien que il y avait aussi deux branches très agressives l'une contre l'autre, "religionist Oleksandr Sagan a été rapporté comme disant cela par UNIAN. (texte traduit par PC avec quelques erreurs )

 

 

Sans titre13.png

 

 

 

Sans titre12.png

 

En prière avec le Patriarche Sviatoslav Shevchuk

le représentant les fidèles Greco-catholiques de Kiev

 Sans titre11.png

 

Rencontre avec le Patriarche Sviatoslav Shevchuk  

représentant les fidèles Greco-catholiques de Kiev

 

 

Rencontres des autorités politiques

avec Sa Sainteté le Patriarche Filaret du Patriarcat de Kiev 

le représentant de l'Église Officielle de l' Ukraine

 

      Sans titre10.png                         Sans titre9.png
Rencontre avec l'Ambassadeur de l'Ukraine                          Rencontre avec le Président de l'Ukraine

          aux Etats Unis O. Motsyk                                                                 Petro Porochenko

 

          

  Sans titre8.png                    Sans titre7.png

 Rencontre avec le Premier Ministre Ukrainien                 Le Chef de l'Église orthodoxe ukrainienn

                    Arseni Iatseniouk                              Sa Sainteté le patriarche Filaret à du Patriarcat de Kiev,

                                                                              rencontre à Washington avec le sénateur John McCain                                                     

 

  Sans titre6.png                                    Sans titre5.png

M. Donald TUSK, Président du Conseil Européen                   Le 25 Septembre 2013, le patriarche Filaret 

 reçoit ; Sa Sainteté Filaret patriarche de l'Eglise                            de l'Église orthodoxe ukrainienne              

                                                                                                                   du Patriarcat de Kiev 

                                                                                     a reçu à sa résidence l'ambassadeur américain Geoffrey R

 

 

          Sans titre4.png                       Sans titre3.png

 

Sa sainteté le Patriarche Filaret, de l'Eglise orthodoxe ukrainienne; Mme Federica MOGHERINI, Haut Représentant

                           de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité.

 

 Sans titre2.png                               Sans titre1.png

Sa sainteté le Patriarche Filaret,                                Le Patriarche Filaret, de l'Eglise orthodoxe

de l'Eglise orthodoxe ukrainienne                                     ukrainienne et de toute l'Ukraine

       et de toute l'Ukraine                                       et John Forbes Kerry secrétaire d'Etat des Etats Unis

au Parlement Européen à Bruxelles                                                                     

 

 https://static.blog4ever.com/2014/06/774868/artfichier_774868_4828178_201505172518323.jpg

 

13230195_10201782323756581_7091047492878965258_n.jpg

Evêques de l’Eglise rassemblés autour du Patriarche Filarète 

 

LES CELEBRATIONS

 

Sans titre19.png

 

Sans titre20.png

 

Sans titre21.png

 

Sans titre22.png

 

1267691_408749132584794_524388071_o.jpg


         1609959_491009327667536_6567700522664764485_n.jpg


          habits liturgiques.jpg


         

 

 

         1653516_484670281659345_1373368544_n.jpg

     

          7771305682_000-par1244930.jpg
       

         Kiev.jpg

 

 

         10464103_497366140365188_1688408247966313668_n (1).jpg

   Sa Sainteté le Patriarche PHILARARET a célébré un service de prière devant les

                                   portes de la cathédrale avec les fidèles de Loutsk

      

         10423274_497364470365355_3767295237977442877_n.jpg

 

          10440926_499601876808281_1948216074483785855_n.jpg

 

         562565_423377374424489_1993027374_n.jpg
VIGILES.jpg

             Vidéo:  Vigiles célébrée par Sa Sainteté le Patriarche Philarète

 

 
 
Sa Sainteté le Patriarche Filaret de Kiev et de toute la Rous’Ukraine, 
Patriarche de l’Eglise Orthodoxe Autocéphale d’Ukraine-Patriarcat de Kiev
Texte
Un texte fondamental, écrit par notre Métropolite Michel de Paris et de toute la France pour comprendre notre Eglise à partir des faits historiques: Cliquer ICI

 
Vidéos
 

 
 
Célébration de la Divine Liturgie dans la cathédrale de la Trinité Lutsk dirigée
par le patriarche de Kiev et de toute la Rus-Ukraine Philarète:
 
 

 
 

 
 
Célébration de la divine Liturgie à la Cathédrale Saint Vladimir (Kiev):
 
 

 
 

 
 

 
 
Quelques photos de notre Eglise Mère d'Ukraine
 
 
 
Des fidèles assistent pieusement à la Liturgie patriarcale
 



 
Groupe de diacres
 
 
 
 
Clergé célébrant un office en mémoire du Patriarche Volodymir de bienheureuse mémoire




 
 
Monastère Saint Michel, lieu de résidence du Patriarche Philarète
 
 
 
 
Blason de l' Éparchie  de Paris et de toute la France
 
 
 
 
Notre Père, Son Eminence le Métropolite Michel de Paris et de toute la France
 
 
 Son Éminence le Métropolite Michel (Laroche) de Paris et de toute la France au congrès d'Histoire à l'Académie Théologique de Kiev St Petro Moghyla présentant son nouvel ouvrage parti en ukrainien " Une première autocéphalie ukrainienne"
artfichier_774868_5290222_201511173641369.jpg
 
 
Le dimanche 15 novembre 2015 une délégation du patriarcat des Kiev s'est rendu à l'ambassade de France à Kiev représentant Sa Sainteté le Patriarche Filaret de Kiev et de toute la Russ' Ukraine pour présenter ses condoléances à la France et aux Peuple Français. 
Elle été conduite par Son Éminence le Metropolite Michel de Paris et de toute la France accompagné de l'Archiprêtre Valery Semantso Directeur du Département des Relations Extérieurs et de l'Archiprêtre Séraphim Garrigue du clergé du Patriarcat de Kiev en France. La délégation a été reçue par Son Excellence l'Ambassadrice de France en Ukraine Madame Isabelle Dumont et par le Premier Conseiller Monsieur Frederic De Touchet. Son excellence l'Ambassadrice de France a fait signer le livre de condoléances . Une prière avait été faite par le délégation avant la rencontre devant l'ambassade et les nombreux témoignages fleuris qui manifestent de la compassion de tous les Ukrainiens pour le drame qui frappe les français
artfichier_774868_5287200_201511161225209.jpg

artfichier_774868_5287203_201511161227521.jpg
 

artfichier_774868_5301890_201511235047373.jpg

Moment d'intense émotion partagé le Dimanche 15 novembre par Son Excellence l'Ambassadrice de France Madame Isabelle Dumont et Son Éminence le Métropolite Michel( Laroche) de Paris et de toute la France et l'Archiprêtre Valery Sementso Directeur des Relations Extérieures du Patriarcat de Kiev, devant les témoignages fleuris déposés devant l'ambassade de France par des milliers d'Ukrainiens.
 
 
 
 
 

 
 
 
 Avec l'aimable autorisation de l' Archimandrite Amphilokios Besson,

Higoumène du Monastère Saint Michel Archange de Marseille, 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 


29/06/2015